• slide1.jpg
  • slide2.jpg
  • slide3.jpg
  • slide4.jpg
  • slide5.jpg
  • slide6.jpg
  • slide7.jpg
  • slide8.jpg
  • slide9.jpg
  • slide10.jpg

Reunión de Evaluación del LMI-SVAN 2016

El Laboratorio Conjunto Internacional Sismos y Volcanes en los Andes del Norte “LMI-SVAN”, tuvo su reunión de evaluación del 11 al 13 de Octubre en el Hemiciclo de la Escuela...

Leer más

Encuentro del LMI-SVAN 2016

El Laboratorio Conjunto International Sismos y Volcanes en los Andes del Norte “LMI-SVAN” realizará un encuentro científico con el fin de presentar los resultados de las investigaciones llevadas a cabo...

Leer más
   

 

Présentation LMI

Le Laboratoire Mixte International (LMI) “Séismes et Volcans dans les Andes du Nord” (SVAN) est un instrument de recherche en partenariat de l’IRD et de l’Institut de Géophysique (IG) de l’Ecole polytechnique Nationale (EPN) de Quito. Créé par décision du Président de l’IRD le 1 juin 2012, son fonctionnement est régi par une convention entre l’IRD et l’IG-EPN, dont la version finale approuvée a été signée par le recteur de l’EPN en août 2014.
 
Le LMI SVAN a pour mission de mener des recherches sur les aléas sismiques et volcaniques dans les Andes du Nord, avec extension à d’autres segments des Andes où l’IRD est implanté. L’objectif du LMI est de mieux comprendre les processus qui contrôlent l’activité sismique et volcanique, afin d’obtenir une information plus précise sur les menaces qui résultent du contexte géodynamique de la zone Nord-andine. L’accent est également placé sur les implications sociétales de ces aléas dans le cadre des objectifs du développement durable de l’ONU. Pour mener à bien ses recherches de haut niveau, le LMI associe à l’IG-EPN trois unités mixtes de recherche (UMR) des universités françaises, dont le Laboratoire Magmas et Volcans (université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand) pour la volcanologie, le laboratoire Géoazur (université de Nice Sophia Antipolis) et l’Institut des Sciences de la Terre de Grenoble (ISTerre, université Joseph Fourier) pour les aspects sismologie, géodésie et tectonique. Ainsi, Le LMI constitue une plateforme commune rassemblant des moyens humains et des techniques de pointe pour assurer une recherche d’excellence sur ces thèmes. Fort de près de 100 membres et membres-associés (chercheurs, ingénieurs, techniciens et personnels administratifs), le fonctionnement du LMI repose sur la réalisation de projets et actions scientifiques menés par les équipes de sismologie et volcanologie. De plus, le LMI SVAN a vocation à contribuer à la formation de jeunes chercheurs et cadres, en participant à l’enseignement et à l’encadrement de masters et doctorats, et en réalisant d’autres activités de diffusion et vulgarisation des connaissances scientifiques.